https://www.atinternet-solutions.com
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/10/2007

Etape 39: suite...

Cet homme, donc, quitte GENES assez souvent pour venir ici, à CROCETTO D'ORO, passer quelques jours dans cette grande maison de famille qui fut, du temps de ses parents et grand-parents, à la fois trattoria, boulangerie, épicerie, restaurant...

Pas question pour lui, de nous laisser sous ce porche: il nous invite chez lui et nous offre de l'eau, des noix, veut nous faire à manger: devant notre refus, il sort les biscuits, du vin "nero" (="noir": c'est ainsi qu'on appelle le vin rouge en Italie!) produit par un membre de sa famille puis, -pourquoi pas!- nous finissons par un petit verre d'alcool de noix "maison", mélange, nous dit-il, de recettes d'Emilie-Romagne et de Gênes! Oups!

Bref, l'orage est terminé depuis longtemps et l'heure, aussi, est bien avancée. Cet homme, féru d'histoire, nous entretient, avec passion, en assez bon français, de cette région, limite géographique, historique et politique de l'ancienne République de Gênes, objet de la convoitise de ses voisins.

Après avoir mis une bouteille de vin dans notre sac (...on a bu tant d'eau en traversant les vignes du Seigneur depuis notre départ!...), il nous conduit à sa voiture et, par de petites rues, nous amène jusqu'à un ancien poste frontière fort bien conservé de cette République. De plus, il nous parle longuement de l'un de ses ancêtres qui prit part à la Bataille de SOLFERINO, appelée ici, en Italie, Bataille de SAN MARTINO. C'est là que, devant l'effroyable spectacle des milliers de blessés, Henri DUNANTdécida de créer la Croix-Rouge.

Nous voici sortis de la ville: où allons-nous? -Au col di Creto, nous informe-t-il. Et nous voici partis par de petites routes de campagne, sinueuses à souhait, car il veut nous montrer le lieux de son enfance... Nous finissons par atteindre l'hôtel du col di Creto, assez tardivement.

Ainsi donc, l'orage, le porche d'une chapelle, un homme qui passe là, à ce moment-là... et voici comment une journée peut "basculer" en une rencontre, brève, sans doute, mais riche et conviviale; nous nous sentons sur la même "longueur d'onde"... Et dans ces kilomètres en voiture, que d'échanges en profondeur sur notre vision du monde et sur nos responsabilités.

Rester ouverts à l'imprévu et, de nouveau, rester attentifs à ces "signes par milliers"... que nous croyons être des signes de la présence divine...

Et comme j'ai perdu mon chapeau, il m'a donné une casquette!

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique