https://www.atinternet-solutions.com
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/10/2009

"Solidaire du Chocolat".

Gourmands!... non, friands de chocolat!, vous allez être déçus... encore que... une bonne tablette... que dis-je? quelques carrés (ou carreaux) de chocolat, ç'est pas de refus!

Non, ici, il s'agit d'une course à la voile "LA SOLIDAIRE DU CHOCOLAT" qui vient de s'élancer du port de Nantes - Saint-Nazaire, dimanche dernier, 18 octobre 2009, pour rallier le port de Progreso, et surtout des habitants du Yucatan, au Mexique.

C'est une course pas ordinaire!... et c'est une première!  Elle est organisée par deux hommes: Damien Grimont, navigateur, et Yves Gillet, chef d'entreprise.

"Elle emprunte un parcours inédit sur les routes du commerce du cacao, va à la découverte du Mexique sur la côte atlantique et, avec 5000 milles sans escale (3500 milles en Atlantique, 1500 milles en Mer des Caraïbes), devient la plus longue transat jamais disputée."

Elle est réservée uniquement aux bateaux de Class 40, des monocoques de 12,19 m.; l'équipage est composé de deux marins, amateurs avertis ou professionnels de la course au large (B. Stamm, par exemple).

Mais sa particularité est de mettre en  avant la Solidarité. Chaque équipage porte, en effet, les couleurs d'une association caritative de dimension locale, nationale, internationale, impliquées en divers domaines: environnement, social, aide aux personnes...

Chaque association, qui a présenté un projet, est soutenue par un mécène et elle recoit un financement de 25 000 €. pour développer son action.

C'est aussi une démarche de solidarité avec les habitants du Yucatan; un accord-cadre de coopération décentralisée se prépare entre la Région des Pays de la Loire et le gouvernement de cette province mexicaine.

 C'est donc dimanche dernier, en fin d'après-midi, que sont partis les concurrents, après plusieurs jours passés à Nantes d'abord, puis dans le port de Saint-Nazaire où ont eu lieu de nombreuses manifestations suivies par un public nombreux.  La foule, innombrable était massé sur les rives de l'estuaire de la Loire, lieu d'observation habituel, privilégié, à deux doigts du chenal, pour assister aux départs des magnifiques paquebots construits à Saint-Nazaire.

Pour l'instant, c'est un navire d'un autre âge qui attire les regards de la foule:  le BELEM...

Ce magnifique trois-mâts n'est pas là par hasard.  Construit en 1896 à Nantes, il était destiné au transport du cacao et du sucre entre l'Amérique centrale et Nantes.

Il est là, dans l'estuaire la Loire, voiles à demi-carguées, prêt à s'élancer dès que la meute des monocoques déploiera ses spis!

PA180512.JPG
Mais la vie et le commerce continuent: deux navires vont se croiser dans le chenal d'accès creusé dans l'estuaire: un gigantesque porte-conteneurs et un cargo qui, lui, remonte vers la Basse-Loire ou même, peut-être, Nantes.
PA180513.JPG
Ce chenal d'accès est emprunté aussi par les pétroliers qui remontent jusqu'à la raffinerie de Donges, ou encore par les énormes méthaniers qui alimentent le terminal méthanier de Montoir-de-Bretagne, sans parler des nombreux cargos, des bateaux qui transportent les tronçons de l'Airbus A380...
PA180515.JPG
PA180516.JPG
Pas de problème pour le croisement: le chenal est assez large!
PA180518.JPG
Ah! on dirait que le Belem vient de déployer ses voiles!.. Les concurrents sortent tranquillement du sas du port de Saint-Nazaire et se rangent sagement sous les ordres d'un gros remorqueur de la "Royale"...
PA180519.JPG
C'est quand même beau, un trois-mâts, toutes voiles dehors!
PA180521.JPG
mais ce n'est pas le moment de rêver car la meute arrive, poussée par un léger vent du Nord, suffisant pour un départ sous spi.
PA180523.JPG
et le Belem est vite rejoint et dépassé par ces petits bateaux...
PA180529.JPG
tandis qu'un cargo vient se mêler à la flotille des voiliers...
PA180525.JPG
PA180532.JPG
Le soleil descend sur la station de Saint-Marc-sur-Mer, baigne la plage de la Courance, paradis des surfeurs...
PA180534.JPG
 et, de la pointe du Fort de l'Eve.. où il comence à faire froid, un dernier regard vers le Belem et "ses petits" qui vont passer leur première nuit, calme,  dans le Golfe de Gascogne... mais ça n'a pas duré longtemps, car deux jours après le départ, quatre bateaux sont déjà hors-course, vaincus par la furie des éléments de cet intraitable Golfe!

11:17 Publié dans Divers. | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

j'ai vu le ""belem"" cet ete a ""royan un beau bateau

amities jacqueline

Écrit par : jacaquelinepasquet | 21/10/2009

C'est tres beau le Belem toutes voiles dehors, mais aussi les petits voiliers.
Ça va etre une traverse difficile, mais pour une bonne causse.
Amitiés MARU

Écrit par : mbouillon | 21/10/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique