https://www.atinternet-solutions.com
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/12/2009

Etape 4 : Citta di Castello - Pietralunga.

L'étape de ce jour fait encore 29 kilomètres mais avec des dénivelés moins importants; cependant, le trajet très vallonné finira par attaquer notre résistance. Les premiers kilomètres se déroulent sur de petites routes bitumées, mais tranquilles, à l'ombre des arbres: heureusement, car la chaleur commence à se faire sentir.

De temps à autre, de magnifiques paysages se découvrent et nous apprécions la douce et belle Ombrie!

Aujourd'hui, nous ne trouverons pas de lieu directement lié à la vie de Saint François, mais nous sommes toujours dans "son pays" et il a vu ces paysages et parcouru ces sentiers...

P5130172.JPG

 

La signalisation est toujours optimale et rassurante.  Il est vrai que la route que nous suivons ne permet pas de se tromper.  Nous ne prêtons pas une attention spéciale aux heures de marche indiquées sur les panneaux: de toute façon, nous savons par expérience qu'il nous faudra  beaucoup plus de temps pour avaler ce tronçon!

P5130173.JPG

 

 

 

Nous sommes, depuis quelques kilomètres, sur un chemin gravillonné.  Nous voici en vue d'un petite église, entourée de quelques maisons, située sur un petit plateau: nous sommes à la

                                                                                 PIEVE DI SADDI

P5130175.JPG
Nos amis s'y reposent déjà depuis quelques minutes et nous hèlent alors que nous sommes en vue du lieu. 
 Il fait très chaud et nous apprécions de refroidir le moteur sous le filet d'eau d'un robinet et de nous allonger sous un grand arbre à la recherche de fraîcheur... L'ennui: nous dérangeons la sieste des fourmis qui décident d'attaquer ces intrus!
Cette petite église, perdue dans la campagne a une vieille histoire.
Tout d'abord elle servit de lieu de rassemblement aux populations christianisées qui vivaient en cette région alors marécageuse.
  De plus, l'histoire de trois saints lui est attachée: Crescenziano y fut décapité; au 6° siècle, Florido, évêque, vit et meurt en ces lieux, de même que l'un de ses prêtres, Amanzio.
Rien ne nous empêche de penser que, peut-ête, François d'Assise passa en ces lieux lors de ses pérégrinations dans cette région.
P5130176.JPG
Nous reprenons notre route tout d'abord en descente rapide avant de devenir de plus en plus accidentée. 
 Pas âme qui vive à l'horizon...
Tiens! un bruit de scooter; un petit toutou qui n'a rien d'un lévrier court comme un "dératé" devant l'engin...  Le pilote à la mine joviale sous un casque trop petit et mal ajusté, nous gratifie d'un large sourire!
De nouveau, le bruit du scooter derrière moi: à ma hauteur, le pilote me fait un signe comme pour regarder son engin: je ne remarque rien!
Un "ouh! ouh!" derrière moi... Que vois-je? mon épouse me rattraper à vitesse inhabituelle... sans son sac!
Et de me dire que ce monsieur a embarqué son fardeau... "Mais, sais-tu ou nous devons loger?  -non! mais ça doit-être chez lui!" Espérons!
Et voici qu'elle me devance, légère comme Perrette, m'encourageant du geste et de la voix!  Taquine, va!
La région semble s'animer.  Voici, en effet, une voiture et au volant, notre homme... avec son toutou près de lui.  Il nous fait signe qu'il continue... Quelques instants plus tard, le voici de retour avec, à son bord, deux marcheurs que nous avions croisés en quittant la Pieve et qui semblaient alors avoir quelques "problèmes de pied"...  Il s'arrête, et cette foi-ci, embarque mon sac!  Il nous encourage, disant qu'il ne nous reste plus que 2-3 kilomètres à parcourir...
Ainsi allégés, nous attaquons vaillamment les virages et côtes abruptes de la route... mais les 2-3 km semblent cependant "à rallonge"!
Pour faire court, je vous dirai que ce Monsieur est revenu vers nous, nous a embarqué dans son véhicule pour les deux derniers kilomètres... extrêmement accidentés.  A l'entrée de la cité, nous dépassons nos amis italiens qui vont devoir affronter un terrible raidillon pour accéder en ville... Notre chauffeur nous dépose devant son bar, nous offre "sur son compte", tient-il à préciser, une "pression" bien fraîche!
Merci, Signor TINCA, de Pietralunga, qui, très souvent, fait son petit tour en fin d'après-midi, jusqu'à la Pieve di Saddi, pour alléger les derniers kilomètres de pélerins fourbus!!!
P5130178.JPG
Pietralunga est une belle cié ancienne, à 566 m. d'altitude, entourée de murailles, aux belles couleurs sous le soleil qui décline. L'imposante tour "longobarda" est une des curiosités de la ville.

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique