https://www.atinternet-solutions.com
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

07/12/2009

François chantait en français...

Dans les écrits racontant la vie de François, on rapporte qu'il aimait chanter parfois en français!

On peut se poser des questions! En effet, il n'avait pas reçu d'instruction très importante, il connaissait sans doute quelques rudiments de latin, appris dans le recueil des psaumes.  Quoi qu'il en soit, on ne connaît pas grand chose de son enfance et de sa "formation culturelle"...

On sait que son père était un riche drapier d'Assise et qu'il s'en allait fort loin choisir et rapporter les meilleures étoffes.  Il connaissait certainement les déjà célèbres Foires de Champagne et Provins, Troyes ou Châlons recevaient sa visite.  On pense même qu'il devait aussi se rendre dans les Flandres; ou encore dans le sud du Royaume de France.  Il devait avoir une certaine culture, sachant au moins lire, compter et avoir quelques notions de latin, utilisé alors dans les transactions commerciales. On comprend donc que ce père devait connaître suffisamment la langue française de l'époque, sinon par amour, du moins par intérêt!

C'est d'ailleurs au cours de l'un de ces voyages que son épouse, Dame Pica, en 1181 ou 1182, mit au monde François... ou plutôt Giovanni, du nom de son saint Patron, Jean le baptiste! 

 Quelques semaines plus tard, son mari, Pierre de Bernardone, rentre de Champagne et il est fort mécontent d'apprendre le prénom que l'on a donné à son fils!  Il le change immédiatement et décrète que son fils s'appellera désormais "Francesco" c'est-à-dire "François", qui signifie "Français" dans la langue de l'époque.

On peut donc penser que son père commença très tôt à lui parler en français, voyant déjà en lui un futur collaborateur puis successeur dans son métier de négociant.  Il sera ainsi fin prêt pour son premier voyage d'affaire au royaume de France!  François n'a pas appris le français dans les livres mais "sur le tas", dirait-on vulgairement aujourd'hui...

François est-il venu en France, dans sa jeunesse?  Aucune certitude à ce sujet.

Ecoutons cependant ce qu'écrit Julien Green dans son livre "Frère François", p. 30:

"Plusieurs fois sans doute son père l'emmena avce lui en France, car il est évident que si Bernardone voulait en faire un drapier, il devait mener son garçon là où il pourrait faire son apprentissage, lui faire tâter du drap de tous les pays et le familiariser avec le monde des marchands.  D'autre part, l'amour que François portait à la France ne pouvait être uniquement dû aux récits de son père.  On n'a pas un attachement aussi fort  pour un pays qu'on n'a jamais vu.  Il s'était francisé dans ses voyages." 

Il est vrai que ces voyages devaient ête longs et que les voyageurs avaient tout le temps de se "familiariser" avec les régions traversées.

Généralement, on pense aussi que trouvères et troubadours, qui chantaient parfois en français, eurent une grande influence sur le jeune François et qu'il devait "reprendre" leurs refrains dans sa jeunesse... agitée!

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique