https://www.atinternet-solutions.com
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

19/12/2009

Etape 5 (suite 2): S. François à Gubbio.

                  "DU TRES SAINT MIRACLE QUE FIT SAINT FRANCOIS

                QUAND IL CONVERTIT LE TRES FEROCE LOUP DE GUBBIO"

                                        C'est ainsi que s'intitule le chapître 21 des Fioretti 

                                                       qui narre l'évènement...

 

P5150217.JPG
Les historiens se sont beaucoup interrogés sur la "réalité" de cet épisode de la vie du Poverello et ont émis différentes hypothèses et tentatives d'explication.
Mais relisons d'abord ce chapître des Fioretti, si savoureux...
Ce grand loup féroce terrorisait la campagne de Gubbio au point que personne n'osait sortir de la ville...  François, mettant toute sa confiance en Dieu, s'en va vers le loup, fait le signe de la croix et lui dit:
"viens ici, frère loup; je te commande de la part du Christ de ne faire de mal ni à moi ni à personne."  Chose admirable!  Aussitôt que François eut tracé la croix, le terrible loup ferma la gueule et cessa de courir; et, au commandement, il vint, paisible comme un agneau, se jeter couché aux pieds de saint François."
Et Et François fait la leçon au loup coupable de tuer "sans sa permission les créatures de Dieu", hommes et bêtes!  D'où la haine des habitants de Gubbio à son encontre: c'est pourquoi  François lui dit:
"Je veux frère loup, faire la paix entre toi et ceux-ci de telle sorte que tu ne les offenses plus, et qu'ils te pardonnent toutes les offenses passées (...)  Ces paroles dites, le loup, par les mouvements de son corps, de sa queue et de ses oreilles, et en inclinant la tête, témoignait qu'il acceptait ce que saint François disait et qu'il voulait l'observer."
Mais François veut que le loup lui donne un gage de sa bonne volonté!...
"Saint François étendant la main pour recevoir sa foi, le loup leva la patte droite de devant, et la mit familièrement dans la main de saint François, lui donnant ainsi le signe de foi qu'il pouvait."
P5150219.JPG
ET voici que François et le loup entrent dans la ville et tous les habitants se pressent  "vers la place pour voir le loup avec saint François"...
P5150218.JPG
La petite chapelle  "della Vittorina" sur l'emplacement où, selon la tradition, François rencontra le loup.
Le Poverello en profite pour prêcher aux habitants et les prévenir que le feu de l'enfer sera bien pire que les dents du loup, s'ils ne se convertissent pas!
Et, revenant au loup, il demande à la population de lui fournir à manger chaque jour: il se porte garant de la "promesse" faite par le loup "d'observer fidélement le pacte de la paix"! 
D'ailleurs, François veut que la bête prouve solennellement à tout le peuple sa bonne volonté et son engagement...Alors:
Le loup s'agenouilla, inclina la tête et, par de doux mouvements du corps, de la queue et des oreilles, montra, autant qu'il lui était possible de vouloir observer avec eux toutes les conditions du pacte (...) Le loup, levant la patte droite, la posa dans la main de Saint François"
P5150220.JPG
"Le loup vécut ensuite deux ans à Gubbio, et il entrait familièrment dans les maisons, de porte en porte, sans faire de mal à personne et sans qu'il lui en soit fait; il fut courtoisement nourri par les habitants.  (...)
  Finalement, après deux ans, frère loup mourut de vieillesse, ce dont les habitants eurent grande douleur, car en le voyant aller si paisible par la ville, ils se rappelaient mieux la vertu et la sainteté de saint François.
A la louanage du Christ. Amen"
P5150216.JPG
Que disent les auteurs à propos de ce loup?
Pour les uns, il s'agirait d'une allégorie ou encore d'une ancienne légende sans lien avec François; pour d'autres, ce serait lié à la délivrance de la région de Gubbio infestée par des loups; pour d'autres, encore, la transformation de l'histoire d'un brigand qui, par l'intermédiaire de François, aurait fait la paix avec les habitants de la ville...; enfin, pourquoi ne s'agirait-il pas d'un miracle réel?
Finalement, quel SENS peut-on donner à ce
récit?
J'aime bien ce qu'écrit André VAUCHEZ dans son ouvrage "François d'Assise" Fayard 2009, p. 401:
"Entre l'homme et l'animal comme dans les relations entre les humains, c'est l'exclusion qui est à l'origine de la violence, alors qu'une attitude fraternelle et accueillante rend celui qui en est l'objet sensible à la douceur d'être inclus et l'incite à faire la paix.  Ence sens, ce "miracle", qu'il reflète ou non une réalité écologique, est dans son esprit typiquement franciscain (...)"
Sur cet épisode, on peut lire aussi avec plaisir la description qu'en donne Julien Green dans "Frère François", p. 274...

Commentaires

bonjour, je souhaite effectuer un pélérinage -marche à pied- pour Assise
Pourriez-vous me renseigner sur le trajet et l'accueil possibles
Grand Merci B. Moreau

Écrit par : moreau | 02/01/2010

Je pourrais vous donner des détails plus précis par mail -adresse indiquée- merci de m'écrire.

Écrit par : pérégrins | 02/01/2010

Bonjour,

Avez-vous une photo en haute définition de cette statue sans les fleurs ? pour un projet d’édition à l'etude.
Merci d'avance

Écrit par : Chauvet | 08/04/2012

et aussi, pourriez-vous svp m'indiquer l'adresse exacte de cette statue ? Merci par avance

Écrit par : Chauvet | 08/04/2012

Je n'ai pas d'image en haute définition. Cette statue, comme le bas relief en bronze se trouvent à proximité de la chapelle della Vittorina (une rue sépare la statue de la chapelle); ces monuments sont proches de la place centrale de Gubbio. Pour me contacter: peregrins@orange.fr.

Écrit par : peregrins | 11/04/2012

Merci infiniment pour votre réponse et informations !

Écrit par : Chauvet | 11/04/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique