https://www.atinternet-solutions.com
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

03/12/2011

Etape 21 - Oviedo - San Juan de Villapañada

4/10 - Etape 21 - Oviedo  -  San Juan de Villapañeda - 29 km

La sortie d'Oviedo est assez facile: il suffit de suivre les coquilles incrustées dans les trottoirs.

Il fait encore nuit et, à la sortie de ville, un brouillard assez épais nous voile l'horizon.  Lorsqu'il se dissipera en cours de matinée, il laissera apparaître un magnifique décor de montagne qui nous accompagnera toute la journée.

Lors d'une pause, deux adorables petits caniches viennent nous saluer et chercher quelques caresses... et, ici comme ailleurs, c'est l'occasion de faire un brin de causette avec la propriétaire!

PA040136.JPGPA040137.JPG







Aujourd'hui, encore, c'est une étape de toute beauté; nous retrouvons la sérénité des chemins creux, dont certains sont pavés de grosses pierres, et nous apprécions l'ombre des châtaigniers et des chênes.

C'est le grand calme troublé parfois par les aboiements des chiens qui devinent notre présence et signalent notre passage.

Quelquefois, il nous faut longer quelques tronçons de route plutôt passantes pour faire la jonction entre les sentiers.

Dans la série "recyclage", après les sommiers métalliques en guise de clôtures, voici les baignoires, les chauffe-eau coupés en deux, les réfrigératuers et autres congélateurs transformés en abreuvoirs!

Nous aurons parcouru de bien belles étapes sur ce chemin et celle-ci en fait partie.

Nous faisons halte à Grado pour nous ravitailler car le refuge qui nous attend, là-haut, à Villapañada, ne comporte pas de ravitaillement.

Rude, cette sortie de Grado vers le gîte! et le gîte est plus loin que nous l'espérions!  On ne va quand même pas trimballer nos yaourts comme ça, en plein soleil: une entrée de champ ombragée nous accueille pour que nous puissions goûter à la fraîcheur des laitages et d'un coca bien frais.

Arrivés à S. Juan, le señor Leopoldo tamponne nos crédencials et nous donne la clé du refuge.  Plus tard, nous lui quémanderons quelques épingles à linge puis une casserole pour cuire nos morceaux de merlu congelé... pouah!  La purée sera meilleure!

Prenons un peu de hauteur!

Nous sommes seuls dans ce refuge, comme très souvent sur ce chemin... et pourtant, d'après les cahiers des alberghe, il passe des pélerins chaque jour...

Avant de fermer les volets, nous n'arrivons pas à détacher notre regard de cette superbe vallée, à nos pieds, transfigurée par les derniers rayons du soleil couchant!

 

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique