https://www.atinternet-solutions.com
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

24/08/2012

L'ETNA

Aujourd'hui,  l'ETNA !

Nous quittons Taormina par la nationale avant de prendre la belle route, certes très sinueuse, appelée la "Strada Mareneve" (la route "mer et neige", la bien nommée!) qui nous amène vers l'Etna-Nord, en passant par Linguaglossa.

Cette route "Mareneve" serpente dans la verdure, très agréable, bordée par une belle pinède de mélèzes qui fut pourtant touchée par une coulée de lave en 2002; il est d'ailleurs frappant de marcher en sous-bois, sur un véritable tapis de poussière volcanique qui recouvre aussi la chaussée, comme ci-dessous, alors que l'on approche du terme de la route à Piano Provenzana.

P1010036.JPG

Piano Provenzana, à 1800 mètres, est le point de départ d'excursions sur le versant Nord, en 4x4, vers les cratères du sommet...  Nous nous contenterons de monter à pied par le chemin emprunté par les véhicules...

P5190375.JPG

P1010055.JPG

et de voir de plus en plus près le sommet enneigé et fumant du Géant de Sicile qui culmine à environ 3350 m., altitude qui varie sans cesse suivant les colères du "Monsieur"!  Le panache de fumée est impressionnant!

P1010041.JPG

Nous cheminons dans un décor apocalyptique entourés de véritables montagnes de lave tantôt noire, tantôt colorée, laissant apparaître des squelettes d'arbres debout ou couchés; quelques rares spécimens ont même été épargnés par le feu!

P1010040.JPG

P1010043.JPG

Ici, c'est tout ce qui reste des anciennes installations du Piano Provenzana après l'éruption de 2002: un morceau de toiture,  des ferrailles enchevêtrées et des arbres calcinés!

P1010044.JPG

Pendant près de trois heures, nous allons continuer notre ascension et, intrigués par ces "taupinières" sur notre droite, parcourues par un sentier, nous atteignons un peu par hasard un ensemble de cratères d'où est sortie cette coulée de lave de 2002!

L'Etna possède quatre cratères sommitaux et environ... 250 bouches excentrées comme celles-ci!

P1010045.JPG

Ces quelques photos rendent bien imparfaitement compte de l'ampleur des cratères!

P1010050.JPG

ci-dessous, le personnage, sur la crête, à droite, donne un peu l'échelle du lieu!

P1010047.JPG

P1010052.JPG

De la-haut, on distingue parfaitement l'emprise de la coulée de lave, avec, en bas (partie claire) le parking actuel de Piano Provenzana d'où nous sommes partis.

P1010053.JPG

Un peu de couleur dans ce paysage de désolation!

P1010056.JPG

sous la cendre, un petit pont de neige et un petit coeur... pour l'Aimée!

Nous arrêtons là notre ascension pour reprendre la route vers le versant sud en continuant encore la "Mareneve" panoramique; nombreux villages agricoles: la terre est fertile par ici!

A Fornazzo, une impressionnante coulée de lave , en 1979, a lèché les murs et fait une petite incursion dans la minuscule chapelle du Sacré-Coeur... Face à ce "miracle", on vient aujourd'hui y déposer des ex-voto.

Par Zafferana, nous atteignons le complexe touristique proche du Refuge Sapienza d'où partent les télécabines pour les cratères sommitaux... que nous empruntons, n'ayant pas compris que, vu l'heure, nous ne pourrions faire qu'un aller-retour... c'est malin!  Nous n'aurons vu qu'un immense  nuage de fumée!

A la descente, nous aurons tout de même droit à de belles vues sur des cratères secondaires.

La plongée sur CATANE est infernale; nous renonçons, après cette journée au grand air, à nous enfoncer dans cette métropole  - on ne peut pas tout voir, n'est-ce pas? -   nous décidons alors de "foncer" directement sur Syracuse où l'aire d'accueil des camping-car est fermée!  Nous nous rabattons sur un agriturismo, à 4 km de la ville, à l'ombre d'immenses oliviers séculaires.

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique