https://www.atinternet-solutions.com
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

31/12/2008

Adieu, la Corse!

Cette fois, le retour est proche...

Nous avons visité Calvi et ses environs, vu le ciel menaçant derrière la Citadelle,

286.JPG

et découvert, sous ses murs, ce bananier en fleur...

291.JPG

Depuis la nuit dernière, dans la baie, le Club Med a jeté l'ancre pour quelques heures.

302.JPG

En ce dernier dimanche, nous ne pouvons nous empêcher de repartir à l'assaut de la montagne, derrière Calvi, pour atteindre la chapelle de Notre-Dame de la SERRA, lieu de pélerinage très suivi par les habitants de Calvi.
Le chemin pour y accéder est rude; il se déroule d'abord sur la route avant d'emprunter un long sentier.

306.JPG
308.JPG

De l'esplanade de la chapelle, la vue, panoramique, embrasse Calvi et les montagnes vers le Sud.

307.JPG

En redescendant, deux d'entre nous voudront cueillir à main nue des figues de barbarie, le fruit de ces grosses plantes piquantes... Ils s'en souviennent encore et ont juré que plus jamais ils ne recommenceraient! Essayez, une fois, et vous verrez: vous passerez un long moment à arracher leurs minuscules échardes!

Voilà. C'est fini!

Demain,courageux jusqu'au bout, nous déciderons de gagner l'aéroport à pied, ce qui nous permettra de découvrir que c'est à juste titre que Calvi est classée au rang des Villes Fleuries.

Adieu?

314.JPG



non, au Revoir!...

sur les sentiers, sac au dos!

10:30 Publié dans CORSE 2008 | Lien permanent | Commentaires (2)

30/12/2008

Petit détour par Bastia...

Le train de Corse nous manquant, nous décidons de faire un saut pour la journée jusqu'à Bastia... Le trajet est long mais celà en vaut la peine. Nous ne nous fatiguons pas de revoir une nouvelle fois le trajet jusqu'à Ponte-Leccia où nous changeons de train pour rejoindre Bastia. Cette portion de ligne qui suit longuement un cours d'eau important, le franchissant par des ponts et des viaducs, est en meilleur état que celle qui rejoint Calvi.

Nous avons bien aimé Bastia que nous avons découvert en suivant le plan fourni par l'Office du tourisme.

292.JPG
296.JPG

Nous traînons sur le port, regardant le trafic des ferries..

IMGP0891.JPG

.

Un gros bateau bleu se dessine sur l'horizon et se présente devant le port. Mais c'est alors que... un cri!

Oh! z'ai cru voir un rrros minet!

297.JPG

dessiné sur les flancs de ce ferry italien... en provenance de Gênes!

 

09:30 Publié dans CORSE 2008 | Lien permanent | Commentaires (0)

29/12/2008

Tout à une fin !

Hier soir, de gros bateaux de plaisance sont venus s'amarrer au ponton du port. Les vaches, enfin tranquilles, ont fait le va-et-vient sur "leur" plage... Ce matin, il nous faut repartir pour notre dernière étape sur ce "Mare e Monti Nord". Nous avons décidé de ne pas faire les deux dernières étapes, "en campagne", jusqu'à Calenzana, car il nous faut penser au retour... Direction, donc, GALERIA. Nous quittons Girolata en attaquant tout de suite une montée, longue mais "faisable"... D'ailleurs, nos dames papotent... même en montant: c'est bon signe! (macho! va!) première halte pour photographier cette aire pour battre le blé: medium_264.JPG et jeter un coup d'oeil sur notre dernière villégiature. medium_263.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ici, tout est rouge, murets et maisons, comme les falaises , hier après-midi, que l'on découvrait en approchant de Girolata. En débouchant du sentier, à 458 m., sur un petit plateau, on ne peut s'empêcher de conserver un beau souvenir de ce coin si particulier... medium_266.JPG medium_267.JPG medium_273.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 La montée se prolonge, en parcourant cette crête, jusqu'à la borne des 784 mètres (on est parti du niveau de la mer...) medium_275.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Allez! encore un dernier, dernier regard sur Girolata... medium_278.JPG medium_277.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nos regards se portent désormais sur le golfe de Galéria. Nous distinguons le village et le port, mais c'est encore loin! medium_281.2.JPG

09:30 Publié dans CORSE 2008 | Lien permanent | Commentaires (0)

28/12/2008

Enfin Girolata!

Faisons deux étapes d'un coup: Serriera - Curzu et Curzu - Girolata.

 Ces étapes se déroulent à proximité visuelle de la mer et des côtes magnifiques de la Réserve Naturelle de Scandola. Nous allons parcourir sa partie terrestre. Pour les montées et descentes, rien de nouveau sous le soleil: je ne vous en parle plus!

Regardez seulement les photos!

 Vues sur Piana et le Capo Rosso.

232.JPG
234.JPG

La route vers le Col de La Croix.

233.JPG

 Vers la Pointe de Scandola.

235.JPG
237.JPG

Sur les crêtes du côté de CURZU.

241.JPG
242.JPG
243.JPG

Nous voici au-dessus du Golfe de GIROLATA... et en cette fin d'après-midi, c'est somptueux sous le soleil!

IMGP0834.JPG
244.JPG
250.JPG

Cette crête, aux passages parfois dangereux reste un bon balcon pour observer la région.

248.JPG

Au col routier de La Croix débute le Chemin du Facteur...

 mais il reste encore sept kilomètres de descente et de montée avant d'atteindre Girolata...

252.JPG

 Encore quelques vues sur ce golfe... et sur le port de Girolata.

254.JPG

Alors que les bateaux repartent avec leurs touristes nous arrivons sur Girolata!

255.JPG

Notre gîte, "La cabane du pêcheur" nous attend...

257.JPG

 et une certaine courageuse, bravant les galets du rivage, ira faire trempette dans les eaux limpides... avant de ne manquer en rien les derniers rayons du soleil sur les rochers de la plage.
medium_261.JPG
medium_262.JPG

09:45 Publié dans CORSE 2008 | Lien permanent | Commentaires (0)

27/12/2008

Vers Serriera.

Une journée difficile! avec des dénivelés importants: 570 m. de montée et 880m. de descente.

Le ravin de Vitrone, vous connaissez? Interminable et dur à monter pour des jeunes de notre âge! Pendant trois heures, nous allons grimper par des lacets très serrés, escaladant des rochers inégaux, ou mains et genoux sont durement mis à contribution, (mais non, je ne me plains pas... "personne ne vous oblige"! d'accord, d'accord!) et puis, au pied de ces falaises de porphyre impressionnantes et menaçantes qui nous dominent, on ne se sent pas trop en sécurité!

IMGP0804.JPG
IMGP0805.JPG

et le doux murmure du ruisseau ne suffit pas à adoucir notre effort!

Des preuves? Pas le goût de faire beaucoup de photos de ce sentier: concentration!
De temps en temps, tout de même, un cliché vers le rivage, avec la Tour carrée de Porto et les Calanche de Piana: vous vous souvenez? Il y a quelques jours on transpirait moins dans les parages!

228.JPG
226.JPG

Un rayon de soleil vient nous rassurer et caresse les flancs du Capu d'Ortu.

227.JPG

Nous voici enfin au bout de nos peines, à 910 m. De nouveau, des châtaigniers, puis des sapins. Il faut pique-niquer, puisque, sans risque de nous tromper, il va falloir redescendre tranquillement...

Oh! la surprise! La descente est la plupart du temps à pic et il faut se retenir aux branches et, vu leur écorce lisse, nous ne sommes pas les premiers à leur demander de nous ralentir! Seule consolation: grimper de ce côté, ce n'est pas, non plus, du gâteau!

231.JPG

Nous arrivons enfin sur une route forestière que nous suivons jusqu'au village de Serriera, terme de notre étape.

09:45 Publié dans CORSE 2008 | Lien permanent | Commentaires (0)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique