https://www.atinternet-solutions.com
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

27/05/2008

Dernières heures dans le Désert Blanc.

Tout a une fin...

 La nuit a été encore fraîche et ventée; la veillée au coin du feu, hier soir, fut brève car les conditions "météo" étaient franchement désagréables!

Ce matin, nous attendons que les premiers rayons du soleil réchauffent et sèchent nos toiles de tente pour nous hasarder dehors et prendre un petit-dej' bien chaud...


Au programme, environ deux heures de marche pour rejoindre la route des oasis et retrouver notre mini-bus. D'ici là, encore quelques passages très beaux sur une dune...

medium_P1010469.JPG



on pose pour la photo souvenir...

medium_P1010471.JPG



avant de continuer vers cette sorte d' "anse de panier" creusée dans la falaise...

medium_P1010474.JPG



Ce n'est pas une promenade de santé car le relief est escarpé et l'approche de cette falaise percée est raide...

medium_P1010475.JPG



Puis nous redescendons dans une plaine, emportant cette dernière image si belle du mariage du jaune du sable et du blanc immaculé de la craie.

medium_P1010478.JPG


Notre mini bus est exact au rendez-vous.

medium_P1010479.JPG


D'autres groupes sont aussi dans les parages et vont, comme nous, rallier LE CAIRE, à plus de 400 km d'ici.

Nous nous arrêtons en route, à l'Oasis de Bahariya pour prendre une douche dans un camp de vacances... Ce n'est pas un luxe après une semaine à l'hygiène ... sommaire!

Après déjeûner dans l'oasis, nous reprenons la route sous le soleil et la chaleur pour atteindre la capitale dans la soirée et nous plonger tout de suite dans l'ambiance "spéciale" de l'immense souk de Khan-el-Khalili... Le dépaysement est total et rapide.

Un dernier repas en commun, une promenade dan les rues surpeuplées de la capitale: ainsise termine cette belle semaine. Il faut rejoindre l'hôtel car certains doivent se lever à 2 heures du matin pour prendre le charter qui arrivera à Paris en fin de matinée.

Demain, nous passerons la matinée au Musée du Caire.

medium_P1010216.JPG

Le temps étant compté, nous nous dirigerons directement au 2ème étage pour admirer le fabuleux Trésor de Toutankhamon. Quelle merveille!

Puis ce sera de nouveau le départ vers l'aéroport: l'avion nous emmènera vers LOUXOR...

Une autre semaine, très différente nous attend... en HAUTE-EGYPTE...

Je vous raconterai...

P1010465.JPG

25/05/2008

Et le Désert "re-fleurira"...

medium_P1010435.JPG

Dans les environs de ce point d'eau, la végétation est plus présente: de maigres arbustes, des herbes poussent en assez grande quantité. Dans certains trous assez profonds, l'eau affleure et tout de suite une végétation abondante apparaît. Du sommet d'une colline, on découvre une végétation plus dense.

medium_P1010445.JPG



Mais comment imaginer que dans ces lieux arides, dans quelques mois, ont récoltera de magnifiques pastèques?!

Dès le mois de mars, en effet, on viendra planter (ou semer?), dans ces sillons creusés dans le sable, des pastèques...

medium_P1010439.JPG



et que, pour les faire pousser, on extraira l'eau du sol, puis on utilisera la technique d'irrigation au goutte-à-goutte au moyen de tuyaux posés à même le sol...

Nous continuons notre progression dans cet environnement de sable;

medium_P1010443.JPG

la marche est plus pénible à cause du temps orageux. pendant la longue pause de midi,un chamelier, notre "cuisinier des sables", va nous cuire une galette sur le sable chaud. (voir note du 17 février).

Nous continuons notre marche dans un cirque puis dans une plaine où alternent cailloux et sable... Une dernière ascension de dune nous attend pour terminer la soirée en beauté! Les dromadaires et leurs guides font sagement un long détour pour rejoindre le campement...

medium_P1010463.JPG



Soudain, un vrombrissement de moteur! Une troupe de 4x4 déboulent tout à coup et foncent comme des fous: chercheraient-ils la meilleure place dans cette immensité pour permettre à leurs clients de passer une nuit sous la tente dans le désert?

Voici qu'apparaît au loin , sur un mamelon sablonneux, baigné encore par le soleil, notre campement, le dernier de cette si belle semaine...

medium_P1010464.JPG

23/05/2008

A l'abreuvoir.

Cette fois, il y a de l'eau et non seulement de l'ombre dans cette oasis! Le précieux liquide jaillit du sol par une canalisation.

medium_P1010434.JPG

 

un tuyau l'amène jusqu'à un abreuvoir confectionné par les guides, pour désaltérer les dromadaires... qui boivent délicatement et sobrement: le "plein" est vite fait!
PICT0424.jpg



Tout autour, un peu d'herbe a poussé... L'eau est fraîche et on en profite pour se passer une "poignée d'eau" sur le visage... et jouer comme des gamins...
Arrêtez! On ne gaspille pas l'eau dans le désert! Enfin, quoi!

P1010438.jpg

 

21/05/2008

De l'eau, enfin !

Oui, mais interdit d'en boire! "vos petits estomacs délicats d'européens feraient des manières"... Nous voilà prévenu!

Après avoir quitté notre mimosas, piétiné une ancienne forêt, voici qu'apparaît, encore lointain, un bouquet d'arbres sur un monticule. C'est une "vraie" oasis, avec un point d'eau, nous assure le guide!

medium_P1010432.JPG



Alors que nous approchons, nous remarquons sur le sol une multitude de debris de poteries de toutes les couleurs... les Romains! Certainement des vestiges laissés par ces envahisseurs! Nous en cueillons, les retournons, les soupesons... pensez donc, des poteries romaines!

Patatras! Notre guide nous ramène à la réalité!

Ce point d'eau est important, car il se trouve à égale distance des oasis de Farafra et de Bahariya et c'est, depuis des siècles, le point de rencontre des caravanes de ces oasis, mais aussi un point de passage de beaucoup de caravanes venant de l'ouest et se dirigeant vers La Mecque.

Des restes d'outres brisées tout au long des siècles! Sans doute... mais elles témoignent de la vie rude et souvent pénible de ces millions d'Hommes du Désert... Cela suffit à leur donner de la "valeur"!

19/05/2008

A boire!

Il faut bien donner un titre!

Pas d'inquiétude, nous n'avons pas manqué d'eau; d'ailleurs, le temps, généralement clément mais assez frais en ce mois de janvier, ne nous a pas poussé sur nos gourdes d'eau...

Aujourd'hui nous traversons des étendues diverses. Tout d'abord, nous découvrons un magnifique mimosas en fleurs dont les racines serpentent sur le sable avant de s'enfoncer dans le sol.

medium_P1010420.JPG



Tout près, des puits profonds viennent d'être rebouchés, par précaution, mais dateraient de l'époque romaine. Un autre, bien conservé, porte encore les traces des coups de marteau des puisatiers.

medium_P1010421.JPG



Pourquoi ce mimosas tourmenté en ces lieux? Nous restons sous le charme de cet arbre -"notre arbre sacré", nous dit le guide- qui fournit aux hommes du désert: le bois pour les meubles, le miel, la teinture noire et la colle.

medium_P1010422.JPG
P1010423.JPG

 

 

medium_P1010426.JPG



Nous quittons cet oasis de verdure, nous entrons dans une vallée sur laquelle apparaît, sur plusieurs kilomètres-carrés et sur moins d'un mètre d'épaisseur, les restes de troncs et de palmiers desséchés: ce fut -"autrefois"- une vallée fertile! Vraiment surprenant!

medium_P1010427.JPG



D'après vous, c'est de quelle couleur?

medium_P1010430.JPG



Les photos rendent mal l'aspect des lieux... N'est pas artiste qui veut!

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique